Voyager avec le VIH

Paris, Rome, Berlin, New-York, Sidney, Tokyo,…Votre séropositivité ne doit entraver en rien vos souhaits et envies  de voyage ! Néanmoins, vous devrez préparer attentivement, bien à l’avance, votre voyage avec votre médecin car certaines zones géographiques restent  à éviter tandis que d’autres imposent des restrictions d’entrée. De plus, le risque de contracter certaines infections peut être accru et certains vaccins sont contre-indiqués.

 

PREPARER SON VOYAGE

Première étape, la préparation du voyage. Il est toujours bon de se renseigner sur la destination visée. En matière de santé, il existe autant de réglementations qu’il existe de pays ! Les sites du Ministère des Affaires Etrangères et du CIMED (Comité d’Information Médicale) sont des mines d’informations, notamment d’ordre sanitaire : épidémies, médecins, hôpitaux et cliniques identifiés par les ambassades de France à l’étranger…(1)

Il est également possible de recevoir des alertes sécuritaires et sanitaires par SMS ou par courriel via l’application Ariane du Ministère des Affaires Etrangères(1).

Certains pays restreignent leur entrée aux individus séropositifs au VIH. Afin de vérifier l’absence de restrictions potentielles dans les destinations envisagées, vous pouvez appeler Sida Info Service.


Aspects administratif

Avant de partir, vous devrez vérifier les documents de voyage requis (carte nationale d’identité, passeport, visa) pour l’entrée et le séjour dans votre pays de destination auprès de l’ambassade et du consulat de ce pays en France.


Assurance Maladie (1)

Vous trouverez les renseignements relatifs aux démarches et documents nécessaires pour avoir une protection sociale lors de vos voyages en Europe et hors d’Europe sur le site de l’Assurance Maladie. Avant votre départ, pensez à bien vérifier la couverture et la validité de votre contrat d’assistance et de votre Assurance Maladie.

Pour les séjours au sein de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen ou de la Suisse, vous pouvez vous procurer une Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) valable 1 an (1, 2, 4).

Votre CEAM vous permettra d’attester de vos droits à l’Assurance Maladie mais aussi de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour (4).

Pour les séjours hors UE, seuls les soins urgents pourront éventuellement être pris en charge par votre Caisse d’Assurance Maladie. Pour partir sereinement, il est fortement conseillé de contacter celle-ci. Elle vous renseignera aussi quant à la nécessité de souscrire un contrat d’assurance et d’assistance (5).


Dossier Médical (1, 2)

Le dossier médical contient :

-un compte-rendu médical, dans la langue du pays de destination ou au moins traduit en anglais. Il mentionne vos traitements en cours sous leur dénomination commune internationale (DCI) ;

-les coordonnées d’une structure de santé ou d’un médecin spécialiste (liste disponible sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/ et par téléphone : Sida Info Service 0 800 840 800) ;

-l’ordonnance pour votre traitement régulier. Faites part de votre voyage à votre médecin, il adaptera l’ordonnance à la durée de séjour ;

-un certificat médical pour le matériel d’injection ;

-les certificats identifiant les pathologies chroniques nécessitant un suivi rapproché et les carnets de suivi des traitements chroniques générant une surveillance.

Vous devrez emporter avec vous ce dossier médical.


Contrat d’assistance (soins sur place et rapatriement) (2)

Nous vous recommandons vivement de vous informer sur les contrats d’assistance avant de partir en voyage.


Assurance (7)

Les frais engagés à l’étranger et liés à des difficultés rencontrées dans le pays d’accueil peuvent atteindre un montant conséquent. Afin de prévenir cette situation, nous vous recommandons de vous informer sur les assurances voyage avant tout déplacement.

Les titulaires de certaines cartes de crédit bénéficient automatiquement d’assurances voyage et maladie. Vérifiez avant le départ les conditions, restrictions et exigences relatives à ce type d’assurance.


Consultation médicale

Il est indispensable d’effectuer une consultation médicale avant le départ afin de partir dans les meilleures conditions. En règle générale, il n’y a pas de restrictions au voyage lorsque vos CD4 sont supérieurs à 350/mm3. Si ceux-ci sont inférieurs à 200/mm3, une limitation de la durée du voyage pourra être conseillée (2).

Une visite de contrôle chez le dentiste est recommandée (8).

Enfin, pour toutes les femmes, particulièrement celles enceintes, une consultation préalable au départ, chez un médecin gynécologue, est souhaitable (1).


Vaccinations

Vous pouvez présenter une sensibilité accrue à certaines infections pouvant bénéficier d’une protection vaccinale. Il conviendra de s’assurer des vaccins à effectuer avant le voyage (2).

Au cours de l’infection par le VIH, certains éléments doivent être pris en compte. Notamment une réponse vaccinale moins bonne que chez les personnes non infectées. Ceci est particulièrement vrai lorsque la charge virale est élevée et/ou le taux de vos CD4 est inférieur à 500/mm3 et à fortiori inférieur à 200/mm3. Il est recommandé d’attendre pour être vacciné, que la charge virale soit indétectable et le taux de vos CD4 si possible > 200/mm3. Il est aussi important de noter que la majorité des vaccins peut induire une augmentation transitoire de la charge virale sans conséquence clinique péjorative (2).

Votre programme de vaccination doit tenir compte de l’évaluation des risques encourus mais aussi de l’obligation administrative de présenter un certificat de vaccination pour entrer dans certains pays (1, 2).

Vous pouvez avoir accès aux recommandations vaccinales sur le site de l’Institut Pasteur (rubrique Santé) et de l’InVs (Dossiers thématiques-Populations et santé-Voyageurs Recommandations sanitaires aux voyageurs). La liste des centres de vaccinations habilités est consultable sur le site du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé.


Trousse à Pharmacie

Il n’existe pas de trousse à pharmacie type. Sa composition est à adapter en fonction de votre voyage (1). Dans tous les cas, l’avis et les conseils de votre médecin seront essentiels (8).

Pour bien préparer votre départ, retrouvez la check list des indispensables à un séjour sous le signe de la sérénité, dans notre brochure VIH et voyages.

 

PENDANT LE VOYAGE (1)

En avion, surtout pendant les longs trajets, pensez à emporter les médicaments en cabine (dans le respect de la réglementation régissant le transport des produits et matériels). En bateau, il est indispensable de prévoir une quantité de médicaments suffisante pour les longues traversées.

Gardez les médicaments délivrés sur ordonnance dans leur emballage ou récipient d’origine, accompagnés d’une lettre de votre médecin certifiant votre besoin de traitement.

Attention ! Il faut tenir compte du décalage horaire pour la prise de certains médicaments. Avant le départ, interrogez votre médecin ou votre pharmacien pour vous assurer de ne pas commettre d’impaire de prise.

 

SUR PLACE

Le risque de contracter certaines maladies infectieuses peut se révéler plus fréquent et plus grave chez les personnes infectées par le VIH. Des précautions d’hygiène et notamment alimentaires sont indispensables (1).

Consultez notre brochure VIH et Voyages pour plus de conseils sur l’hygiène alimentaire, l’hygiène corporelle, les risques liés aux moustiques, mammifères et oiseaux mais aussi aux pratiques à risques comme les tatouages et piercings effectués à l’étranger et les risques lés aux IST.

 

DE RETOUR DE VOYAGE

Si pendant votre voyage vous avez souffert de fièvre, de diarrhée, de problèmes urinaires ou cutanés, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant afin de ne pas prendre de risque avec votre santé.

 

 

 

1) Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2013. BEH 2013 ; (22-23) : 239-266.

2) Morlat Ph et al. Infections chez l’adulte : prophylaxies et traitements curatifs. In : Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH. Recommandations du groupe d’experts. Paris : Ed. La documentation Française. Rapport 2013 ; p251-296.

4) Vous partez en vacances en Europe. Article mis à jour le 16 juillet 2013. Consulté en date du 26.07.2013 sur le site Ameli : http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/a-l-etranger/vouspartez-en-vacances-a-l-etranger/vous-partez-en-vacances-en-europe.php

5) Vous partez en vacances hors de l’Europe. Article mis à jour le 16 juillet 2013. Consulté en date du 26.07.2013 sur le site Ameli : http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/a-l-etranger/vouspartez-en-vacances-a-l-etranger/vous-partez-en-vacances-hors-de-l-europe/vous-voyagezhors-de-l-union-europeenne.php

7) Assurances. Consulté en date du 26.07.2013 sur le site du ministère des Affaires étrangères : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/infos-pratiques-20973/preparer-sondepart- 20975/assurances/

8) Recommandations générales. Consulté en date du 26.07.2013 sur le site de l’institut Pasteur : http://www.pasteur.fr/fr/sante/vaccinations-internationales/recommandations-generales