Pour mieux comprendre ce qu’il m’arrive

Si le test de dépistage est positif, il faut confirmer ce premier résultat par un autre test. Si les deux tests sont positifs, cela veut dire que vous êtes infecté par le VIH (lien hypertexte vers le Glossaire). Dès la confirmation d’un résultat positif au VIH,  des professionnels de santé sont là pour vous accompagner et vous guider. Il est notamment très important d’aller consulter un médecin spécialiste du VIH pour que vous puissiez bénéficier d’une prise en charge médicale globale et adaptée à vos besoins. Aujourd’hui, on peut vivre très longtemps en étant infecté par le VIH, et pour cela, il est important de prendre soin de sa santé, notamment grâce au suivi médical qui sera proposé (1).

 

Le fait de découvrir que l’on est infecté par le VIH est souvent vécu comme un choc. « Pourquoi moi ? », « Combien de temps me reste-t-il à vivre ? », « Qu’est-ce que cela va changer dans ma vie amoureuse, amicale, professionnelle, sociale ? », « A qui et comment le dire ? »… N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête à votre spécialiste. Il prendra le temps de vous répondre. Il pourra aussi vous orienter vers des professionnels qui vous accompagneront et vous aideront à mieux comprendre et mieux gérer les répercussions de votre séropositivité (lien hypertexte vers le Glossaire) dans votre vie au quotidien. Il existe aussi des associations et des sites internet, où vous pourrez vous informer, partager, échanger dans le plus strict anonymat, et être accompagné afin d’éviter un sentiment d’isolement (2).

 

Après l’annonce du diagnostique

Après l’annonce du diagnostic de séropositivité, votre médecin spécialiste du VIH va vous prescrire un bilan de santé. Il comprend un certain nombre d’examens, qui pourront être :

– à un examen clinique (2, 3) :
                      -examen du corps
                      -mesure de la tension artérielle
                      -mesure du poids et du tour de taille
                      -contrôle du cœur et des poumons
– à un bilan sanguin (2) :
                      -contrôle des cellules sanguines
                      -surveillance des organes tels que les reins, le foie, le pancréas…

Dans le cadre de votre prise en charge, un traitement antirétroviral pourra vous être prescrit. Grâce aux traitements, l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH est comparable à celle de la population générale.

Pour en savoir plus sur le traitement antirétroviral, cliquez ici .

Le suivi médical comprend plusieurs consultations. En général, elles ont lieu tous les 3 à 6 mois, même si à certains moments elles peuvent être plus fréquentes, notamment les premiers mois pour vérifier que tout se passe bien (2).

 

 

1) Brochure « VIH : parlons-en franchement ! »

2) Guide Vie Positive. Consulté en date du 05.10.2014 sur le site d’AIDES : http://www.aides.org/actu/vie-positive-le-guide-pour-les-personnes-porteuses-dune-hepatite-ou-du-vih-2020

3) Morlat Ph et al. Suivi de l’adulte vivant avec le VIH, prévention et prise en charge des comorbidités. In : Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH. Recommandations du groupe d’experts. Paris : La documentation Française. Rapport 2013; p115-172