Quels sont les traitements du VIH ?

La décision de votre médecin d’instaurer ou non le traitement se fera en fonction de votre charge virale, du nombre de CD4 et de vos symptômes cliniques (1).

Lorsque le VIH infecte une cellule, il initie ce que l’on appelle un cycle de réplication (Cf image ci-dessous). Plus le virus se réplique, plus le nombre de copies de celui-ci augmente dans le sang. Les traitements antirétroviraux s’organisent en classes. Et chacune de ces classes cible une étape différente du cycle de réplication du virus. Ainsi, l’action de ces traitements contribue à bloquer le cycle de réplication du virus (2, 3).

 

 

les-differentes-classes-5

 

Cycle de réplication du virus du VIH

Cliquez ici pour agrandir et enregistrer l’image – cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Les différentes classes(4)

Plus de 20 antirétroviraux du VIH dans 6 classes médicamenteuses sont actuellement disponibles (Cf images ci-dessous) :

  • inhibiteurs nucléosidiques/nucléotidiques de la transcriptase inverse (INTI) ;
  • inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (INNTI) ;
  • inhibiteurs de la protéase (IP) ;
  • inhibiteurs de l’intégrase (INI) ;
  • inhibiteurs de la fusion (IF) ;
  • antagonistes du CCR5 (anti-CCR5).

Le choix du premier traitement fait intervenir :

  • la tolérance du traitement
  • la facilité de prise en fonction des conditions et du rythme de vie du patient
  • les interactions médicamenteuses attendues avec d’éventuels autres traitements
  • les autres pathologies concomitantes du patient, en particulier cardiovasculaire, rénale, hépatique, les conduites addictives et les troubles psychiatriques, l’existence d’une tuberculose
  • les différents tests biologiques et autres analyses guidant le choix du traitement le plus approprié
  • le coût du traitement.

Il faut par ailleurs avoir conscience que :

  • la réponse thérapeutique au premier traitement ARV conditionne l’évolution thérapeutique ultérieure
  • aucun traitement ne peut être optimal pour tous les patients. Sa composition pourra être adaptée en fonction de la tolérance et de la réponse virologique

 

 Etapes du cycle de réplication du VIH ciblées par les différentes classes de traitements antirétroviraux

Inhibition de fusion et d’entrée :

les-differentes-classes-1
Cliquez ici pour agrandir et enregistrer l’image – cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Inhibition de la transcriptase inverse :

les-differentes-classes-2
Cliquez ici pour agrandir et enregistrer l’image – cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Inhibition de l’intégration au génome :

les-differentes-classes-3
Cliquez ici pour agrandir et enregistrer l’image – cliquez sur l’image pour l’agrandir

Inhibition de la protéase :

les-differentes-classes-4
Cliquez ici pour agrandir et enregistrer l’image – cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

 

 

 1) Katlama C, Ghosn J. Principes et gestion des traitements antiretroviraux. In : VIH et sida prise en charge et suivi du patient. Issy-les-Moulineaux : Ed : Elsevier Masson SAS ; 2008 : p74-93.

2) Guide Vie Positive. Consulté en date du 05.10.2014 sur le site d’AIDES : http://www.aides.org/actu/vie-positive-le-guide-pour-les-personnes-porteuses-dune-hepatite-ou-du-vih-2020

3) VIH, sida, comment en parler? 2013. Consulté en date du 05.10.2014 sur le site du Sidaction : https://www.sidaction.org/sites/default/files/guide-vihsida-comment-en-parler.pdf

4) Morlat Ph et al. Traitement antirétroviral de l’infection à VIH-1 chez l’adulte. In :   Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH. Recommandations du groupe d’experts. Paris : Ed. La documentation Française. Rapport 2013 ; p77