Education thérapeutique

Qu’est-ce que l’ETP ?

 
Lors de vos consultations et afin d’optimiser votre observance aux traitements, votre médecin pourra vous orienter vers une consultation d’éducation thérapeutique.
 
Selon la définition de l’OMS, « l’éducation thérapeutique du patient vise à aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. » (1)
 
Elle fait partie intégrante et de façon permanente de votre prise en charge.
 
Ce programme d’ETP s’inscrit dans une prise en charge globale, médicale, psychologique, sociale, centrée sur vous. Vous pourrez rencontrer d’autres spécialistes (diabétologue, cardiologue, néphrologue…), être aidé par des infirmières d’ETP, des diététiciens, des assistances sociales et soutenu par des associations de patients.
 
Au cours de ces séances, les différents acteurs de votre prise en charge vous aideront à :
-mieux connaître votre maladie ;
-gérer vos traitements ;
-prévenir la transmission du virus ;
-aborder les aspects psycho-affectifs, sexuels et sociaux de votre maladie ;        
-gérer les problèmes d’addiction.
 
 

A quoi ça sert ?

 
Cette consultation a pour objectif de vous aider à acquérir, développer et maintenir des connaissances pour mieux comprendre votre maladie et ses traitements, en vous rendant plus autonome.
 
L’éducation thérapeutique participe à l’amélioration de votre santé mais aussi à votre qualité de vie et à celle de vos proches. Pour cela, elle vise à l’acquisition et au maintien de compétences d’ « auto-soins ». Ce sont notamment des compétences dites de sécurité visant à sauvegarder votre vie.
 
Il s’agit de:
  • Soulager les symptômes
  • Prendre en compte les résultats d’une auto surveillance, d’une auto mesure.
  • Adapter les doses de médicaments, initier un auto-traitement
  • Réaliser des gestes techniques et des soins
  • Mettre en œuvre des modifications à son mode de vie
  • Prévenir des complications évitables
  • Faire face aux problèmes occasionnés par la maladie
  • Impliquer son entourage dans la gestion de la maladie, des traitements et des répercussions qui en découlent.

Ce sont également des compétences d’adaptation. Elles s’appuient sur votre vécu et  votre expérience antérieure.

 
Il s’agit de:
  • Se connaître soi-même, avoir confiance en soi
  • Savoir gérer ses émotions et maîtriser son stress
  • Développer un raisonnement créatif et une réflexion critique
  • Développer des compétences en matière de communication et de relations interpersonnelles
  • Prendre des décisions et résoudre un problème
  • Se fixer des buts à atteindre et faire des choix
  • S’observer, s’évaluer et se renforcer

 

Qui peut se voir proposer une consultation d’ETP et quand ?

Proposer une éducation thérapeutique initiale au patient au moment proche de l’annonce du diagnostic de sa maladie ou à tout autre moment de l’évolution de sa maladie, si la proposition ne lui a pas été faite antérieurement ou s’il ‘a refusée :

  • A toute personne (enfant et parents, adolescent, adulte) ayant une maladie chronique, quel que soit son âge, le type, le stade et l’évolution de la maladie
  • Aux proches du patient (s’ils le souhaitent), et si celui-ci souhaite les impliquer dans l’aide à la gestion de sa maladie.

 

Qui propose et réalise une ETP ?

L’éducation thérapeutique ne se fera qu’avec votre accord. Plusieurs acteurs sont à même de réaliser cette séance. Cela pourra être le professionnel de santé, qui vous aura proposé cette séance. Pour cela il doit être formé à l’ETP. Cette situation peut se présenter quand l’apprentissage des compétences ne nécessite pas l’intervention d’emblée d’autres professionnels de santé. Ce pourra être aussi une équipe formée à l’ETP, lorsque l’apprentissage des compétences nécessitera l’intervention d’autres spécialités. Vous pourrez aussi être orienté vers une équipe multi professionnelle formée à l’ETP. Sachez enfin que d’autres patients pourront également intervenir lors de séances collectives d’éducation thérapeutique, en complément de l’intervention des professionnels de santé.

 
 
1) Morlat Ph et al. Suivi de l’adulte vivant avec le VIH, prévention et prise en charge des comorbidités. In : Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH. Recommandations du groupe d’experts. Paris : Ed. La documentation Française. Rapport 2013 ; p115-172.